Swine Influenza > Space 2018

IDT Biologika. Comprendre la grippe.

Dans les pages suivantes, découvrez les réponses aux questions que vous vous posez sur la grippe.

  • Quels sous types sont présents dans ma région?
  • Quelles peuvent être les conséquences de la grippe pour mon élevage?
  • Quelles sont les solutions adaptées à mon élevage?

Cartographie des sous types présents par région(*)

(*) résultats enquête IDT Biologika de 2015 à 2018 (408 analyses)
Les résultats ne sont pas présentés des % mais indiquent la présence, ou non, des différents sous types par région. Par exemple, les sous types H1N1 pandémique, H1N1 et H1N2 sont présents en Bretagne alors que dans les Pays de Loire, seuls les H1N1 pandémiques et H1N1 sont présents.

Quelles peuvent être les conséquences de la grippe dans mon élevage?

1) Signes cliniques

Importance des signes cliniques selon le type de grippe et les co infectants

2) Impacts économiques

Cas d’élevage N°1

Présentation de l’élevage

  • 1 000 truies – 20 bandes
  • Loire Atlantique
  • 2 sites : Verraterie-Gestante puis Maternité-Nurserie (2km)
  • Elevage le plus proche à 5 km

Diagnostic

  • Ecouvillonnage nasal sur 3 truies >41°C
  • Résultats : H1N1

Episode grippal

  • Janvier : fièvre intense sur truies, toux en nurserie, morts nés, truies apathiques, retours en chaleurs, baisse prolificité
  • Traitements AINS (injectables et eau de boisson)
  • Traitements AB injectables sur cas graves.

Impacts technico économiques

Impacts technique

Impact économique

Coûts thérapeutique

3 000€

Morts nés supplémentaires

66 sevrés x 38€ 2 508€

Baisse fécondité et prolificité (1)

242 sevrés x 38€ 9 196€

Total

14 704€

☞ Soit un impact de 15 € par truie (2)

(1) Dr Dominique Dréau – Ceca Véto. 2010 Primo infection d’un cheptel de truie par le virus grippal dans une zone de faible densité porcine. AFMVP 2010
(2) Calcul fait avec coût de production d’un porcelet sevré. Si prise en compte du manque à gagner, l’impact passe à 22€ par truie)

Cas d’élevage N°2

Présentation de l’élevage

  • 1 000 truies – 10 bandes
  • Bretagne
  • Site de naissage
  • Elevage isolée

Episode grippal

  • Décembre 2017
  • • Toux séche et quinteuse, fièvre et abattement sur truies, toux porcelets en maternité et PS
  • • Mortalité de 2 truies (dont 1 pleine), mortalité de 2 cochettes (dont 1 pleine), 6 avortements
  • Traitements AB, AINS, diurétique sur truies
  • Traitements AB injectables sur porcelets

Diagnostic

  • PCR sur poumons de cochettes et porcelets de 35 jours
  • Résultats : H1N1 pandémique

Impacts technico économiques

Impacts technique

Impact économique

Coûts thérapeutique

10 300€

Mortalités cochettes et truies

Valeur truies : 1 valeur cochette, 1 valeur réforme, 2 valeurs truies pleines 1 650€

Fertilité-Avortements

4% de fécondité sur 2 bandes + 6 avortements 4 937€

% pertes sur nés vifs

2.80 % sur 407 portées 9 687€

Total

26 574€

☞ Soit un impact de 26 € par truie

Quelles solutions sont adaptées à mon élevage?

Traitements

☞ Virus : pas de traitements car infection virale
⇰ Mettre l’accent sur la prophylaxie

Biosécurité externe

  • Quarantaine
  • Sas entrée avec douche
  • Elevage clôturé
  • limiter les entrées aux personnes essentielles

  • Vaccination grippe des personnes
  • Tenues spécifiques
    • Combinaison
    • Charlotte
    • Gants
    • Pedisacs
    • Masque
  • Chauffeur n’entre pas bâtiments

Biosécurité Interne

  • Changements réguliers de tenue de travail : entre postes
  • Marche en avant du personnel
  • Conduite en bandes strictes en post sevrage (et nurserie)
  • Vérification circuit d’air au sein de l’élevage

Prévention

Vaccination des reproducteurs : cochettes, Verrats, Truies

Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès de votre vétérinaire.